Hôpital Privé de la Loire : le personnel tire la sonnette d'alarme

14 mars 2022 à 18h49 par Léa Dusson

ACTIV RADIO

Conditions de travail dégradées, turn-over important, manque d'effectif… La section CFDT du HPL dénonce une situation de plus en plus compliquée pour l’ensemble des salariés de l’établissement.



"Hémorragie des effectifs"


Dans un communiqué ce lundi, la CFDT du HPL alerte sur un ras le bol des salariés de l'établissement. Selon le syndicat, la situation avait déjà été exposée à la direction en juillet 2021. La CFDT dresse également des points de comparaison avec un autre établissement du secteur de Saint-Etienne qui a vécu la même crise Covid et qui possède la même convention collective, à savoir la clinique du Parc. 


Le syndicats dénonce également un rythme de travail soutenu, un manque d’effectifs et des effectifs inexpérimentés, un turn-over important ainsi qu'un manque de matériels : "téléphones, brancards, saturomètres". 



Vers une mobilisation ?


La CFDT conclue ainsi que l’hémorragie des effectifs "est due tant aux rémunérations qu’aux conditions de travail", et impacte sur les conditions d’accueil des patients.


Le syndicat demande une revalorisation de toutes les catégories professionnelles et de tous les services. 


"Si nos revendications ne sont pas entendues par la Direction la fuite du personnel continuera … La section CFDT du HPL saura se mobiliser". 


Contactée par la rédaction ce lundi soir, la direction du HPL n'a pour le moment pas donné suite à notre demande d'interview.