Jusqu'à 22 mois de prison pour une agression lors d'un contrôle STAS

4 août 2022 à 13h48 par Léa Dusson

contrôle stas

Le 31 juillet dernier, à l’arrêt Jean-Moulin à Saint-Etienne, un contrôle de ticket a dégénéré. Trois contrôleurs de la STAS et deux agents de la police municipale ont été agressés par deux hommes de 24 et 26 ans. Les prévenus étaient entendus en comparution immédiate, ce mercredi.

Jusqu'à 22 mois de prison

 

22 et 18 mois de prison ferme pour les 2 individus qui ont frappés et menacés des agents de la STAS et de la police municipale de Saint-Etienne. Pour l’individu auteur des coups : 22 mois de prison ferme. Et pour l’individu ayant proféré des menaces : 18 mois de prison ferme.

 

Le Tribunal Correctionnel de Saint-Etienne à également prononcés pour les 2 personnes : Une interdiction de séjour dans l’ensemble du département de la Loire pour une durée de 5 ans et le versement d’indemnités aux différentes victimes.



Réaction du Maire de Saint-Étienne

 


« Comme je l'avais  espéré et demandé, la justice de notre pays a été rapide, efficace, exemplaire. Force est restée à la loi. Les deux prévenus, auteurs des agressions inadmissibles et d'une rare violence sauvage à l'encontre des agents de la Stas et des policiers municipaux, ont respectivement été condamnés à 22 mois et 18 mois fermes de prison, avec maintien en détention. C'est une excellente chose et ces décisions de justice doivent faire prendre conscience  à tout un chacun qu'il ne peut pas y avoir d'impunité face à de tels actes de violence et de tels outrages, et que le respect des lois de la République n'est pas négociable»,  se félicite Gaël Perdriau, maire de Saint-Etienne, président de Saint-Etienne Métropole, dans un communiqué.

 

À noter que la STAS et la Ville de Saint-Etienne ont également porté plainte dans cette affaire dont le jugement civil a été renvoyé à 2023.

 

 

 

Sujet signé Enzo Martinet