La Diana, une histoire Forézienne :  fin de l’exposition ce lundi

30 octobre 2022 à 11h00 par Nicolas Georgeault

La diana, une histoire forézienne
La diana, une histoire forézienne
Crédit: La diana, une histoire forézienne

L’exposition la Diana, une histoire forézienne se termine ce lundi 31 octobre. Depuis le 2 juillet des objets issus de l’histoire ligérienne au château de la Bâtie d’Urfé sont exposé.

Des objets du paléolithique au Moyen-âge

Un peu plus de 5000 visiteurs se sont rendus au Château de la Bâtie d’Urfé au cours quatre derniers mois pour visiter l’exposition. Les objets « des ouvrages, des bracelets en bronze, une hache naviforme, des ciseaux très curieux avec trois lames ou un vase anthropomorphe avec un visage de femme » énumère Sandrine Vialle, médiatrice culturelle au château de la Bâtie d’Urfé, appartiennent à la Diana, une société archéologique et historique du Forez.

Ils ont été trouvés lors « de nombreuses fouilles archéologiques » qui « ont eu lieu notamment dans le département de la Loire et ont permis de retrouver des objets du paléolithique au moyen-âge » explique Sandrine Vialle.

Sandrine Vialle présente tout ce que les visiteurs peuvent voir :

Un livre un peu particulier exposé

L’exposition s’est faite en collaboration avec le département de la Loire à qui appartient le château de la Bâtie d’Urfé. Un endroit aménagé par Claude d’Urfé pendant la renaissance, au XVIème siècle.

« C’était un grand lettré, un homme érudit qui possédait une bibliothèque de plus de 4600 ouvrages raconte Sandrine Vialle. Malheureusement, cette bibliothèque a été vendue. Aujourd’hui à la Bâtie, nous n’avons plus de livres de cette bibliothèque mais à la Diana, ils ont "Une histoire de la guerre" de Thucydide. » Un livre exposé durant les quatre derniers mois dans lequel l’historien athénien relate les guerres du Péloponnèse au cinquième siècle avant Jésus-Christ.