La petite pique de Gaël Perdriau à Gérard Collomb

9 mars 2018 à 11h25 par Clémence DUBOIS TEXEREAU

ACTIV RADIO
Le maire de Saint-Etienne et Président de Saint-Etienne Métropole était l'invité du Vendredi ce 9 mars sur ACTIV. L'occasion de revenir avec lui sur la suppression des contrats aidés…  Le gouvernement veut les remplacer par des PEC, des « parcours emplois compétences », mais ce nouveau dispositif ne fait pas l’unanimité car il est moins subventionné par l’Etat. Entre 150 et 200 emplois sont directement menacés à Saint-Etienne par la disparition des contrats aidés, que ce soit dans les collectivités ou le monde associatif. La commune ne peut pas les conserver. Financièrement ce n’est pas possible. "Il faudrait pour cela augmenter les impôts de 5%, ce n'est pas concevable", affirme l'édile stéphanois au micro d'ACTIV.  Sur ce sujet, le maire de Saint-Etienne ne cache pas sa colère. Il trouve "regrettable" que le gouvernement "fasse la sourde oreille" et appelle les députés de la majorité - et notamment Jean Michel Mis - à "faire preuve de cohérence".

L'A45 ?


Autre dossier abordé avec Gaël Perdriau : l'A45. Il a maintenu ses propos sur l'ancien maire de La Talaudière Pascal Garrido, qui a lancé un appel aux ZADistes de Notre-Dame-des-Landes. "Irresponsable" pour le maire de Saint-Etienne.

Le gouvernement doit normalement trancher le mois prochain. Peut-être se basera-t-il sur le fameux rapport Duron qui juge l'autoroute entre Saint-Etienne et Lyon "non prioritaire" ? Le président de la métropole stéphanoise, lui, reste confiant et y croit encore. Et il ne se prive pas pour égratigner au passage le ministre de l'Intérieur et ancien maire de Lyon Gérard Collomb.


"Il y a y a le Gérard Collomb, Ministre de l'Intérieur dont l'autoroute n'est pas sa compétence, celui qui dirige encore la ville de Lyon
et celui qui prépare sa femme pour les municipales... Il y a un mélange des genres pas très républicain"


Les municipales de 2020 ?


A deux ans des prochaines municipales, le maire de Saint-Etienne pense-t-il déjà à cette échéance le matin en se rasant ? Nous lui avons posé la question. Et Gaël Perdriau se laisse aller à un petit lapsus...



Interview complète à réécouter ici