Le dossier de la rédac : les cinémas stéphanois vont mieux

30 août 2018 à 8h00 par Clémence DUBOIS TEXEREAU

ACTIV RADIO
L'Alhambra et le Camion Rouge, en difficulté ces dernières années, se portent mieux avec une fréquentation en légère hausse par rapport à 2017 (+1%). Rencontre avec le directeur, Pascal Triolet.

350 000 entrées depuis le 1er janvier


Selon lui, les problèmes techniques ont été résolus et les besoins des clients entendus. "Nous avons mis en place un système de réclamation, ce qui nous a permis de moduler les horaires de certaines séances". La fréquentation a toutefois été plombée par le mondial de football et la chaleur : "la fête du cinéma a été catastrophique avec 56% d'entrées en moins sur les trois premières semaines de juin". Depuis l'activité a repris des couleurs grâce à Neuilly sa mère ou En eaux troubles.

Les deux cinémas comptabilisent 20 salles et 17 employés. Parmi les projets : le lancement d'un cinéma pour les moins de 3 ans les mercredi, samedi et dimanche avec des films courts de 35 minutes au Camion Rouge. Quant aux avants-première avec équipe de films : "c'est compliqué avec la proximité de Lyon et Saint-Etienne est moins facile d'accès pour les parisiens".

Le Family : une "concurrence déloyale"


Pascal Triolet estime que l'implantation du Family à Saint-Just-Saint-Rambert qui "était censé proposer une autre programmation", relève de la concurrence déloyale : "fonctionner avec autant de bénévoles, ce n'est pas normal". Le cinéma associatif, de son côté, ne considère pas être un concurrent direct des multiplexes stéphanois. L'établissement qui fêtera ses deux ans en septembre fonctionne avec 6 salariés à temps plein et 70 bénévoles les week-end en rotation. En 2017, 315 films ont été projetés (48% Art et Essai) pour 284 000 entrées.