Le festival Face à Face fête sa majorité avec sa dix-huitième édition

10 novembre 2022 à 7h30 par Nicolas Georgeault

Festival Face à Face
Festival Face à Face
Crédit: Festival Face à Face

La 18e édition du festival de cinéma LGBTI+ Face à Face s’ouvre ce dimanche jusqu’au 20 novembre. La plupart des séances ont lieu au cinéma le Méliès St-François à Saint-Etienne.

Quelle programmation ?

Au total quatorze films seront diffusés dans le cadre du festival le Méliès à Saint-Etienne.

Tous les films tournent autour du thème LGBTQI + dans un « festival fait pour tout le monde » rappelle Samuel Hutsebaut, le président du festival Face à Face.

On retrouve quatre films en « séance pré-face » :

- La comédie romantique Bros ce dimanche 13 novembre au cinéma La Capitelle à Monistrol-sur-Loire. 

- Le film dramatique Close ce lundi 14 novembre à 20h au cinéma Le Colisée à Saint-Galmier et ce mercredi 16 novembre à 20h au cinéma Le Chaplin à Rive-de-Gier.

- Le documentaire un visa pour la liberté Mr Gay Syria le mardi 15 novembre à 20h30 au cinéma L’entract à Boên-sur-Lignon.

- Le documentaire riposte féministe ce mercredi 16 novembre à 20h au Cinéma le Méliès Jean Jaurès à Saint-Etienne.

 

Tous les autres films seront ensuite diffusés au cinéma le Méliès à Saint-Etienne :

- Le documentaire Plan perché : témoignages de chemsexeurs en avant-première le vendredi 18 novembre à 18h.

- La comédie romantique Trois nuits par semaine le vendredi 18 novembre à 20h.

- Le documentaire Soy Nino le samedi 19 novembre à 14h.

- Le drame romantique Camila sortira ce soir le samedi 19 novembre à 16h.

- La comédie dramatique Sublet ce samedi 19 novembre à 16h.

- Le drame arrête avec tes mensonges le samedi 19 novembre à 18h.

- Le drame wildhood le samedi 19 novembre à 18h.  

- Le drame Joyland ce dimanche 20 novembre à 15h30.

- Le drame romantique Le bleu du Caftan ce dimanche 20 novembre à 18h.

Pour aller voir un film l’entrée est à 8,90 euros, si vous avez moins de 20 ans c’est quatre euros et si vous êtes adhérent de l’association Face à Face le coût est de 6,90 euros. Vous pouvez également utiliser le face pass avec lequel vous pouvez voir six films pour 20 euros (ne comprend pas les séances pré-face).

Samuel Hutsebaut présente la programmation : 

 

Un dance-floor et un show de drag queen

En plus des projections, plusieurs évènements sont organisés en lien avec le festival. Le festival se clôturera dimanche 19 novembre à 20h30 notamment avec le Drag Show de la marraine de l’évènement La Briochée.  Le spectacle est réalisé par cette drag queen c’est-à-dire une personne qui se maquille et s’habille en femme avec un costume. « C’est un artiste qui est là pour sublimer la femme et délivrer un message. C’est à travers une chanson. Ça libère les codes et permet d’être porte-parole de la communauté LGBTQI+ » explique Samuel Hutsebaut. 

Un autre évènement marquant c’est la soirée Queer under The Screen à partir de 22h le vendredi 18 novembre (entrée à dix euros) qui vous invite à danser dans un cinéma « qui va littéralement se transformer en dancefloor » illustre Samuel Hutsebaut.

On retrouve également l’inauguration au café le Méliès à 18h30 et une soirée Humans all inclusive à partir de 21h30 le jeudi 17 novembre. Enfin un brunch sera organisé chez Georges le samedi à 11h (15 euros).

Samuel Hutsebaut explique comment le lien s'est fait avec la Briochée : 

Un festival engagé et ouvert

Le festival se veut « militant » pour « avoir des débats, des échanges avec le public sur des débats de société » explique Bruno Bez, le secrétaire du festival. « Cette année j’ai eu la directrice d’un très grand festival de la région qui est venu me voir et m’a posée la question "mais on est en 2022, à quoi ça sert un festival LGBTQI+ ?" Au départ, on se dit "elle a raison..."  Mais non ! Il suffit de regarder : en cinq ans les agressions envers les personnes LGBTQI+ ont plus que doublées. En 2022, il y a encore besoin de militer et d’avoir un festival comme celui-ci à Saint-Etienne » précise Samuel Hutsebaut.

Le festival est porté par l’association Face à Face qui milite pour « offrir un accès le plus large possible à la culture, sur une thématique liée à la culture LGBTI+ » et « enrichir la vie culturelle de la ville de Saint-Etienne ».

Bruno Bez explique le militantisme du festival Face à Face :