Législatives : qui sera candidat dans la Loire ?

19 janvier 2017 à 8h10 par Clémence DUBOIS TEXEREAU

ACTIV RADIO
Les élections législatives, c'est dans moins de six mois.  Il y a six circonscriptions dans la Loire, et déjà on se dispute les investitures. A droite, certains de l’UDI mettent la pression sur les Républicains afin que le parti centriste puisse obtenir au moins deux circonscriptions. A gauche, les chose semblent un petit peu plus claires.

Au Parti socialiste, par exemple, Régis Juanico sera candidat à sa propre succession dans la 1ère circonscription, Saint-Etienne Nord. En face de lui, il devrait avoir le centriste et premier adjoint au maire de Saint-Etienne, Gilles Artigues qui espère bien être investi par l’UDI et les Républicains. Des négociations sont en cours mais à en croire certains, ces négociations sont plutôt tendues.

Le point avec Alice Canivet :

[soundcloud url="https://api.soundcloud.com/tracks/303448842" params="color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false" width="100%" height="166" iframe="true" /]

Olivier Joly candidat face à Dino Cinieri dans la 4ème


Dans la 4ème circonscription, qui va de Saint-Bonnet-le-Château à Saint-Just-Saint-Rambert en passant par Firminy et Pélussin, le député sortant, le Républicain Dino Cinieri est lui aussi candidat. Mais Dino Cinieri aura une candidature dissidente à droite. Celle du maire de Saint-Just-Saint-Rambert. Olivier Joly est décidé. Selon nos informations, il annoncera sa candidature fin janvier ou début février. Le Parti Socialiste a désigné dans la 4ème pour sa part Laurence Juban, adjointe au maire de Firminy.

Enfin, dans la 5ème circonscription, celle de Roanne, le sortant, le Républicain Yves Nicolin, sera opposé à la socialiste Brigitte Dumoulin, conseillère départementale et membre de l’opposition municipale à Roanne.

Il reste encore des incertitudes, dans la 2ème circonscription (Saint-Etienne Sud) où le député PS sortant Jean-Louis Gagnaire se laisse encore du temps pour faire part de sa décision. Dans la 3ème, l’UDI François Rochebloine devrait lui être candidat à sa propre succession.