Les maires de Feurs et Saint-Just-Saint-Rambert s'affrontent pour la présidence départementale des Républicains

29 janvier 2016 à 17h55 par Clémence DUBOIS TEXEREAU

ACTIV RADIO
Qui pour succéder à Dino Cinieri à la tête de la fédération Loire du parti Les Républicains ? L'élection du nouveau président, à laquelle les quelque 1.500 adhérents à jour de cotisation peuvent prendre part, a lieu ce samedi. Deux candidats sont en lice. Le maire de Feurs Jean-Pierre Taite et le maire de St-Just-St-Rambert Olivier Joly soutenu notamment par le président du Conseil départemental de la Loire Bernard Bonne.

Dino Cinieri quitte la présidence départementale du parti mais il conserve sont poste de député.

[soundcloud url="https://api.soundcloud.com/tracks/244393137" params="color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false" width="100%" height="166" iframe="true" /]

Dino Cinieri reste député au moins jusqu’en juin 2017, date des prochaines législatives. S’il quitte la présidence départementale des républicains, il entend bien faire entendre sa voix lors de la primaire à droite pour désigner le candidat à la présidentielle… Et  même si tout le monde ne sera pas d’accord pendant ces primaires, Dino Cinieri espère bien que dans la Loire l’unité sera conservée comme ce fut le cas en 2012 lors de la guéguerre Copé-Fillon pour la présidence de l’UMP.