Les non-vaccinés j'ai "très envie de les emmerder" déclare Emmanuel Macron

5 janvier 2022 à 8h09 par Clémence DUBOIS TEXEREAU

ACTIV RADIO

Le Chef de l'Etat s'est exprimé dans les colonnes du Parisien. 


C'est une phrase qui a suscité un véritable tollé. "Les non-vaccinés, j’ai très envie de les emmerder. Et donc, on va continuer de le faire, jusqu’au bout." Déclaration d'Emmanuel Macron qui s'est exprimé face aux lecteurs du Parisien ce mardi soir. L'article est à retrouver en intégralité ici.


Le Président est revenu sur la volonté de l'exécutif de mettre en place le pass vaccinal à la place du pass sanitaire. L'entrée en vigueur est prévue pour le 15 janvier. Il s'est d'ailleurs expliqué sur sa position :



"Moi, je ne suis pas pour emmerder les Français. Je peste toute la journée contre l’administration quand elle les bloque. Eh bien, là, les non-vaccinés, j’ai très envie de les emmerder. Et donc, on va continuer de le faire, jusqu’au bout. C’est ça, la stratégie. Je ne vais pas les mettre en prison, je ne vais pas les vacciner de force. Et donc, il faut leur dire : à partir du 15 janvier, vous ne pourrez plus aller au restau, vous ne pourrez plus prendre un canon, vous ne pourrez plus aller boire un café, vous ne pourrez plus aller au théâtre, vous ne pourrez plus aller au ciné…" Emmanuel Macron

L'examen du projet de loi à l'Assemblé à nouveau suspendu


Suite à cette interview, les réactions politiques ont été nombreuses notamment dans le camp de l'opposition. "Consternant" pour le leader de la France Insoumise Jean-Luc Mélenchon, "un Président ne devrait pas dire ça"estime Marine le Pen. Eric Zemmour lui affirme que "Président, j'arrêterai d'emmerder les Français".


Le projet de loi sur le pass vaccinal devait être examiné ce mardi soir à l'Assemblée après une première suspension. Les débats ont finalement été suspendus dans la soirée.