Les Verts héroïques, pas récompensés

28 octobre 2013 à 0h33 par La rédaction

Saint-Étienne a joué le match qu'il fallait face à l'ogre parisien. Tout était bon, tactiquement, dans l'engagement et dans l'esprit. Mais Monsieur Buquet en a décidé autrement et a offert le point du nul à Paris... sur un plateau !

Saint-Étienne, en ouvrant le score à la 18ème par Corgnet et en mettant le PSG sous l'éteignoir, a certainement réalisé sa meilleure première mi-temps de la saison. Saint-Étienne à pris les choses en main, a joué et a fait déjouer Paris. L'avantage d'un but à la mi-temps n'était que mérité. Au retour des vestiaires, les Stéphanois inscrivaient même le second but sur un concours de circonstance heureux. Commençait alors le festival de M. Buquet: l'arbitre de la rencontre multipliait les décisions unilatérales en faveur des Franciliens. Bouquet final (sic)... l'exclusion de Fabien Lemoine sanctionné sur une action ou le milieu est victime et non fautif ! M. l'arbitre décidait alors, contre le sens commun, de sortir un jaune contre le milieu stéphanois, le second: exclusion ! Le PSG mettait alors en route le rouleau compresseur et réduisait la marque par Cavani. Les Stéphanois héroïques de combativité et d'abnégation contenaient les joueurs de Laurent Blanc jusqu'à la 94ème... C'est alors que Blaise Matuidi, ancien de la maison verte, égalisait. Cruel quand on regarde le scénario, scandaleux au regard de l'arbitrage !




Timothée Maymon