Loire Forez agglomération dévoile son plan de sobriété énergétique pour l’hiver

9 novembre 2022 à 14h00 par Nicolas Georgeault

lampadaire nuit
lampadaire nuit
Crédit: Photo d'illustration Pixabay

Mesure sur l’éclairage public, fermeture de piscines et éviter une augmentation des impôts locaux sont au cœur de ce plan de sobriété énergétique.  

Un impact sur le budget malgré les mesures pour limiter son coût

La facture d’électricité est multipliée par cinq, celle de gaz par dix. Pour faire face à cette « hause brutale » selon les mots de Christophe Basile, le Président de Loire Forez Agglomération, des mesures ont été prises concernant l’énergie. Loire Forez Agglomération anticipe malgré tout une hausse du budget 2024 de 400 000 euros. Le coût de l’énergie passe de 1,7 million pour le budget 2023 à 2,1 millions pour le budget 2024.

Être plus économe sur l’éclairage public

Dans 80 des 87 communes de Loire Forez Agglomération les lumières sont éteintes complètement ou partiellement la nuit. Les horaires dépendent du choix de chaque maire.

L’objectif est aussi de baisser de 10% le nombre de points lumineux. Loire Forez Agglomération en compte 20 000 au total. Depuis deux ans, 600 ont déjà été supprimés. L’autre but est de supprimer l’ensemble des points lumineux de plus de 100 watts, soit l’énergie que peut dégager un lampadaire par exemple.

Deux piscines fermées cet hiver

Du 16 décembre au 20 mars la piscine Aqualude de Montbrison sera fermée. Il ne sera plus possible de nager dans celle du Petit bois à Saint-Just-Saint-Rambert jusqu’en 2025 à partir du 16 décembre. A cause de sa vétusté, des travaux de rénovation vont commencer en juin 2023. L’agglomération a pris la décision de ne pas rouvrir la piscine entre mars et juin. « Il a fallu après maints débats trancher dans le vif » explique Jean-Marc Grange, conseiller aux équipements sportifs à Loire Forez Agglomération.

Cette coupure hivernale doit permettre de faire 700 000 euros d’économie. A titre de comparaison, c’est ce que coûte chaque année les médiathèques de Loire Forez Agglomération. Au total, le budget des piscines va tout de même augmenter de 800 000 euros sur l’année pour atteindre 2,3 millions d’euros malgré cette fermeture.

Ces piscines « servent essentiellement à former nos jeunes scolaires » rappelent Jean-Marc Grange. Pour compenser l’absence d’apprentissage durant ces quatre mois, des cours gratuits sont envisagés lors des vacances scolaires de mars (il faudrait payer seulement l’inscription). A titre d’exemple cela concerne environ 10 000 enfants par an uniquement pour la piscine du Petit Bois. Pour les clubs sportifs, Loire Forez Agglomération reconnait « ne pas avoir de solution. » 

La hausse des impôts locaux n'est toujours pas à l’ordre du jour

La hausse du coût du budget sera financée avec les liquidités de Loire Forez Agglomération c’est-à-dire l’argent épargné par la collectivité. Toutefois Christophe Basile a déclaré « qu’il n’y aurait pas de répercussion sur l’impôt » tout en précisant que « Si l’Etat se met à réduire nos dotations, je ne vois pas comment on va pouvoir faire et c’est malheureusement l’usager qui devra payer ». Une mesure qui pourrait toutefois plutôt impacter le budget 2024 si elle venait à voir le jour. Elisabeth Borne a annoncé début octobre que la hausse de la dotation globale de fonctionnement pour les collectivités territoriales passerait de 210 à 320 millions d'euros.

Christophe Basile parle d'une potentielle hausse des impôts locaux :