Loire : Une rentrée ... et déjà des couacs

1er septembre 2022 à 10h15 par Clémence Dubois Texereau

école
école
Crédit: Photo d'illustration Pixabay

Au collège Charles Exbrayat à La Grand Croix, les élèves de troisième n’auront pas de rentrée demain. Des préavis de grève ont été déposé dans d'autres établissements.

Des parents qui bloquent l'entrée, des préavis de grève déposés, c'est une rentrée perturbée qui a eu lieu dans la Loire ce jeudi matin notamment dans le Roannais. 

A Roanne d'abord, des enseignants rattachés au SNES-FSU avaient annoncé dès le début de semaine déposer un préavis de grève pour le jour de la rentrée au collège Albert-Thomas. En cause : le manque d'un directeur spécialement pour le collège alors qu'il est rattaché à une cité scolaire. 

Dans le Roannais toujours, des parents d'élèves ont bloqué l'entrée d'une école à Mars. Information révélée par le Progrès. Selon le quotidien, ils demandent l'ouverture d'une troisième classe. 

Enfin, dans la Vallée du Gier, du côté de La Grand Croix, les enseignants du collège Charles Exbrayat annonce une possible mobilisation à partir de lundi. En cause : des effectifs supérieurs à 30 élèves par classe en troisième dont la rentrée ne sera pas assurée demain. Les professeurs, en conceration avec les fédérations de parents d'élèves, attendent une réponse de l'académie sans quoi ils feront grève à partir de lundi. Une grève potentiellement reconductible.   

Julien Carrot, professeur d'EPS au collège Charles Exbrayat explique les raisons de cette colère :