Marine Le Pen jugée à Lyon : une convocation "exagérée" selon Sophie Robert

19 octobre 2015 à 19h35 par Clémence DUBOIS TEXEREAU

ACTIV RADIO
Marine Le Pen est convoquée devant le tribunal correctionnel de Lyon ce mardi. La présidente du Front National est jugée pour incitation à la haine raciale après des propos tenus en 2010. Elle avait comparé à l’époque les prières de rue des musulmans à l’Occupation. Pour la secrétaire départementale du FN dans la Loire, cette convocation devant la justice est « exagérée ». Ecoutez Sophie Robert

[soundcloud url="https://api.soundcloud.com/tracks/229071990" params="color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false" width="100%" height="166" iframe="true" /]

"Les Le Pen, dès qu'ils sortent du berceau, ils ont un procès"


A un mois et demi du premier tour des élections régionales, cet épisode judiciaire peut-il faire du tord à Marine Le Pen, qui semble selon  les sondages en capacité de l’emporter dans le Nord ? Sophie Robert ne le pense pas

[soundcloud url="https://api.soundcloud.com/tracks/229072048" params="color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false" width="100%" height="166" iframe="true" /]

Le FN de la Loire a choisi de se faire discret en marge de l'audience. Aucun déplacement à Lyon n'est prévu. Seuls le candidat aux régionales en Auvergne-Rhône-Alpes Christophe Boudot et quelques membres du parti iront soutenir leur présidente.