Pau- ASSE : Green plombe les Verts

6 septembre 2022 à 6h08 par Clémence Dubois Texereau

Etienne Green
Etienne Green
Crédit: Photo ASSE

Les Verts arrachent le nul face à Pau 2-2 pour le compte de la 7e journée de Ligue 2.

Dans un match qu'il maîtrisait jusqu'à l'heure de jeu, les Verts se sont mis eux-mêmes en grandes difficultés. Etienne Green, d'abord en se faisant expulser pour une sortie aussi hasardeuse que face au Havre (63'). Puis en concédant deux buts sur coup-franc direct. Fort heureusement, un penalty les a remis dans la partie en fin de match.
 

Green n'apprend visiblement pas de ses erreurs

Le portier des Verts faisait son retour après ses deux matchs de suspension purgés face à Valenciennes et Bastia. Mais il n'aura tenu que 63 minutes sur le terrain. Le franco-britannique s'est une nouvelle fois fait expulser sur une sortie kamikaze, alors qu'au moins trois de ses défenseurs étaient en position d'intervenir sur l'attaque menée par Koffi. Et l'ASSE subissait la double peine, puisque sur le coup-franc qui suivait, l'ancien stéphanois Henri Saivet égalisait sur coup-franc direct. (1-1, 67') 
 
Egalisait, car c'est Louis Mouton qui avait ouvert la marque en première période, après un beau mouvement relayé par Krasso, puis conclu par la frappe enroulée de Mouton (0-1, 34').
Et à 10 contre 11, les Verts s'exposaient, et sur un nouveau coup-franc direct, Saivet perçait le mur très poreux de l'AS Saint-Etienne (2-1, 79').
 
Il fallait donc un coup du sort, et la faute de Kouassi dans le dos de Wadji pour offrir un penalty aux Verts. Pintor s'en chargeait pour remettre les Verts sur les rails (2_2, 85'). 
 
Mais en voyant la colère de Battles à la fin de la rencontre, qui passait notamment ses nerfs sur une bouteille d'eau, on se dit clairement que l'ASSE a fait une mauvaise opération chez le dernier de Ligue2. 
 

Les Verts 19e avant d'affronter le leader du championnat

 
Les Verts restent 19è ce matin, avant de recevoir Bordeaux, samedi (15h), dans un Chaudron vide pour la dernière fois de la saison, espérons-le. Il faudra, en tout cas, davantage de maîtrise et de maturité, pour conserver un score. Espérons que cela rentre pour Green, au bout d'un moment.

Anthony Verpillon