Piqure de drogue à Roanne : une jeune femme porte plainte

26 avril 2022 à 19h37 par Léa Dusson

ACTIV RADIO

C’est un phénomène qui prend de l’ampleur depuis plusieurs semaines : les piqures de drogue en discothèque. Le parquet de Roanne ouvre une enquête, après une plainte déposée. Les détails.



Une enquête ouverte contre X


Une plainte vient d’être déposée à Roanne par une jeune femme de 19 ans : elle témoigne avoir été piquée en discothèque le weekend dernier.


Les faits remontent à la nuit de samedi à dimanche. Alors qu'elle est en soirée au T Dansant à Roanne, la jeune femme de 19 ans traverse la piste de danse avec une amie et ressent la présence d'une main, comme si la personne voulait toucher son postérieur.


Elle se retourne, et remarque un homme sans y prêter plus d'attention.


Ce n'est que le lendemain que la jeune femme remarque un hématome sur sa cuisse, avec la marque d'une piqure au milieu. Elle se rend à l'hôpital pour pratiquer des prélèvements.


La jeune femme décide de déposer plainte accompagnée de sa maman ce lundi après-midi.


Suite à cela, le Parquet de Roanne ouvre une enquête contre X pour administration de substance nuisible et violences avec préméditation.


"Les analyses sont en cours, les résultats seront connus dans quelques jours", souligne le Parquet de Roanne.


Deux autres cas de piqures de GHB ont été signalés tout près d’ici à Lyon, lors d’un concert de rap vendredi dernier à la Halle Tony Garnier. (Article à lire ici)