Réfugiés à Saint-Etienne : le maire veut lancer une plateforme internet

9 septembre 2015 à 15h08 par Clémence DUBOIS TEXEREAU

ACTIV RADIO
Comme prévu Gaël Perdriau, maire de Saint-Etienne, a réuni ce mercredi matin la préfecture, l'agence régionale de santé, les bailleurs sociaux, la caisse d'allocation familiale, les différents services municipaux et, dans un deuxième temps, les centres sociaux. Pas de proposition concrète pour l'instant mais davantage un état des lieux. Gaël Perdriau veut anticiper, préparer, structurer l'accueil des réfugiés à Saint-Etienne :

[soundcloud url="https://api.soundcloud.com/tracks/223049412" params="color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false" width="100%" height="166" iframe="true" /]

Le maire a également rencontré plusieurs centres sociaux de la ville pour aborder la question de l’alphabétisation, la barrière de la langue étant un handicap. Autre question : à long terme, que faire de ces adultes et enfants ?

[soundcloud url="https://api.soundcloud.com/tracks/223049769" params="color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false" width="100%" height="166" iframe="true" /]

"Une plateforme Internet comme à Lille : une très bonne idée"


Dans le Nord de la France, à Lille, une plateforme Internet de conseil pour les Lillois désirant aider les réfugiés a été mise en ligne, mardi. Gaël Perdriau trouve l'idée bonne et souhaite le même dispositif dans sa ville :

[soundcloud url="https://api.soundcloud.com/tracks/223050368" params="color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false" width="100%" height="166" iframe="true" /]

Les différents acteurs stéphanois cités ci-dessus doivent rendre leur copie dans les prochains jours. Le représentant du préfet, ce matin, a bien indiqué qu'une répartition des réfugiés se fera sur l'ensemble du département de la Loire.