Saint-Etienne : comment Ségolène Royal a mis l'opposition dans l'embarras

12 octobre 2015 à 17h00 par Clémence DUBOIS TEXEREAU

ACTIV RADIO
Si l'annonce de Ségolène Royal sur la troisième ligne de tram à Saint-Etienne a de quoi ravir le maire de Saint-Etienne Gaël Perdriau, elle n'a pas le même effet sur l'opposition de gauche.  Lorsque le projet a été relancé par son successeur en février dernier, l'ancien maire de la ville Maurice Vincent avait dénoncé, sur notre antenne notamment, "la folie des grandeurs" de Gaël Perdriau.

Un argument qui semble ne plus tenir depuis que la Ministre de l'Ecologie, en visite à Geoffroy-Guichard samedi, a annoncé une participation de l'Etat dans le financement de ce projet. Participation dont le montant n'a pas été communiqué.

Rétropédalage sur le sujet à gauche ?


Pas plus tard que ce lundi matin, un conseiller municipal socialiste avait plutôt l'air embarrassé lorsque nous lui avons demandé si la position du groupe d'opposition avait changé sur le sujet. "Je préfère attendre ce soir. Nous nous sommes concertés. Maurice Vincent a prévu de prendre la parole lors du conseil municipal", nous a-t-il fait savoir. Car ce lundi soir, la troisième ligne de tram s'invitera dans les débats du conseil municipal de ce mois d'octobre. Maurice Vincent pourrait donc faire volte-face alors qu'en avril dernier il fustigeait dans un communiqué l'adoption par les élus de Saint-Etienne Métropole de cette troisième ligne. Le député PS de la Loire Jean-Louis Gagnaire, qui a toujours été favorable à ce projet, ne s'est pas gêné pour tacler son collègue de parti sur ce dossier.

https://twitter.com/JLGagnaire/status/652922848458240000