Saint-Etienne est une métropole depuis le 1er janvier, mais ça change quoi ?

4 janvier 2018 à 9h30 par Clémence DUBOIS TEXEREAU

ACTIV RADIO
C’est un changement qui fondamentalement n'a pas vraiment d'impact pour les habitants de l’agglomération stéphanoise. Mais depuis le 1er janvier, Saint-Etienne Métropole porte plus que jamais bien son nom, puisqu’elle est officiellement devenue une métropole. Mais au fait, c’est quoi concrètement une métropole ?

22 métropoles en France


Dans le langage de tous les jours, une métropole, c’est d’abord une grande ville, une place centrale avec une forte population. Mais là, on parle bel et bien du statut de métropole. On en compte 22 dans toute la France, dont Saint-Etienne et pour le président de l’agglomération Gaël Perdriau, Saint-Etienne a toute légitimité à être métropole.

Une collectivité à part entière


Le statut officiel de métropole est inscrit dans la loi française depuis 2010. Dans le cadre de la réforme des collectivités territoriales, la métropole est considérée comme un EPCI, un Etablissement Public de Coopération Intercommunale. Une collectivité à part entière, qui se voit confier des compétences de gestion au niveau local comme l’économie (qui était du ressort auparavant du Département), l’environnement ou encore l’aménagement urbain.

Dans la grande région Auvergne-Rhône-Alpes, il y a désormais quatre métropoles : Lyon, bien sûr, Grenoble, Clermont-Ferrand et donc Saint-Etienne. Pour Gaël Perdriau,  ces quatre agglomérations ne sont pas concurrentes, mais bel et bien complémentaires. Il nous le disait au printemps dernier au micro d'ACTIV