Saint-Etienne : le maire taxé de communautarisme par le FN

15 septembre 2015 à 9h14 par Clémence DUBOIS TEXEREAU

ACTIV RADIO
Les élus de la Ville de Saint-Etienne ont fait leur rentrée hier soir... Premier conseil municipal depuis les vacances d'été. Pas de gros dossiers à l'ordre du jour mais quelques frictions entre les frontistes et l'actuelle majorité de droite et du centre. Le maire Gaël Perdriau a été interpellé par les élus du FN sur l'autorisation qu'il a donné pendant l'été à l'installation d'un abattoir provisoire à l'occasion de la Fête de l'Aïd, la semaine prochaine... Le groupe frontiste taxe l'édile stéphanois de communautarisme. Ecoutez la conseillère municipale FN, Raphaëlle Jeanson

[soundcloud url="https://api.soundcloud.com/tracks/223926971" params="color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false" width="100%" height="166" iframe="true" /]

Propos recueillis par Etienne Jacob

Le local mis à disposition par la ville de Saint-Etienne se situe rue de l’apprentissage. Le maire, Gaël Perdriau, a répondu aux accusations du Front National hier soir lors du conseil municipal. Pour lui, c’est la « bonne décision pour lutter contre les abattages clandestins et pour des raisons d’hygiène et de sécurité ».