Saint-Etienne ne veut plus de cirque avec animaux sauvages

5 juin 2018 à 20h34 par Clémence DUBOIS TEXEREAU

Le conseil municipal a voté à l'unanimité ce lundi soir un vœu pour l'interdiction d'animaux sauvages dans les cirques qui font escale dans la capitale ligérienne. Elle rejoint ainsi une centaine d'autres communes.

Seul le Parlement peut intervenir


A l'initiative de ce vœu : le groupe d'opposition Nouvelle Gauche porté notamment par Pierrick Courbon. "Un consensus émerge dans la communauté scientifique quant à la souffrance animale avérée dans les cirques", écrit-il dans un communiqué. Pourquoi un voeu ? Il s'agit de l'unique marge de manœuvre de la municipalité dans ce domaine. La collectivité ne peut légalement intervenir. Ce voeu est destiné aux députés de la Loire chargés d'en faire la demande au niveau national. Une proposition de loi date du 22 novembre 2017.

24 communes de plus de 20 000 habitants disent non


Selon l'association 30 Millions d'Amis, 42 pays dans le monde dont une vingtaine européens ont interdit récemment l'exploitation d'ours, d'éléphants, de tigres ou de singes. Citons le Royaume-Uni, la Belgique, la Grèce ou encore Israel. Le mouvement a pris de l'ampleur ces dernières années. 101 communes disent dont aux cirques avec animaux comme Montpellier, Paris, Rennes ou Tourcoing. Saint-Etienne est la seule dans la Loire pour l'instant.