Saint-Etienne : plus de pouvoirs pour les policiers municipaux

2 décembre 2014 à 7h15 par Clémence DUBOIS TEXEREAU

ACTIV RADIO
En marge du dernier conseil municipal de l’année, hier soir à Saint-Etienne, le maire Gaël Perdriau a présenté toute une série de mesures pour permettre aux policiers municipaux d’agir contre l’insécurité. 40 agents supplémentaires viennent d’être engagés, en plus des 113 policiers municipaux que compte déjà la capitale ligérienne. Mais ce n’est pas tout, le premier magistrat de la ville a l’intention de leur donner les moyens d’agir. Ainsi, chaque agent sera désormais muni en permanence d’une arme à feu et d’un baton télescopique. Auparavant, seuls les policiers qui intervenaient la nuit étaient armés. Autre annonce : l’équipement de chaque patrouille d’un taser.

L’ancien maire de Saint-Etienne, Maurice Vincent, s’interroge sur l’utilité d’armer les policiers municipaux.

[soundcloud url="https://api.soundcloud.com/tracks/179570794" params="color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false" width="100%" height="166" iframe="true" /]

Le risque n’est-il pas, justement, que la police municipale et la police nationale se marchent sur les pieds ? Réponse de l’adjoint en charge de la sécurité, Claude Liogier.

[soundcloud url="https://api.soundcloud.com/tracks/179570865" params="color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false" width="100%" height="166" iframe="true" /]

Le directeur de la police municipale de Saint-Etienne, Cédric Renaud, nous explique en quoi ces nouveaux équipements vont faciliter la tâche des agents.

[soundcloud url="https://api.soundcloud.com/tracks/179570921" params="color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false" width="100%" height="166" iframe="true" /]

D’autres mesures ont été annoncées pour lutter contre la délinquance en ville : l’installation de caméras embarquées dans les patrouilles, le développement, en lien avec le procureur, des peines de travaux d’intérêt général ou encore, le retour pour les mineurs du rappel à l’ordre du maire. 25 nouvelles caméras de vidéo-surveillance vont par ailleurs être installées en plus des 100 déjà existantes. La municipalité veut aussi renforcer la vidéo-verbalisation pour les stationnements inappropriés. Pour Gaël Perdriau, toutes ces mesures doivent permettre de contribuer "à redonner à la ville son attractivité".

Crédit photo : DR