Ségur de la Santé : les étudiants en médecine veulent aussi se faire entendre

26 mai 2020 à 13h22 par Clémence DUBOIS TEXEREAU

ACTIV RADIO
Les étudiants en médecine souhaitent participer à la construction de l’hôpital public de demain et porter haut leurs revendications. Les concertations vont s'étaler jusqu'à la mi-juillet.

Au cœur des revendications : la rémunération des stagiaires. Elle est de 1 euro 29 de l'heure soit trois fois moins que les autres étudiants stagiaire de l'enseignement supérieur.

A Saint-Etienne, ils sont 200 à avoir prêter main forte pendant la crise du covid mais la rémunération ne suit pas : "il faut en finir avec la précarité financière", explique Clara Bonnavion étudiante en 3ème annéeet représentante élue de l'ANEMF, "on ne peut pas compléter nos revenus avec un job étudiant à côté puisqu'il y a le stage et les cours à suivre"

Les droits des étudiants doivent également être respectés dit Clara : "certains hôpitaux ne respectent pas les temps de repos ou les chambres de garde. Nous demandons des sanctions financières de la part du ministère."