Un millier de gilets jaunes ce samedi dans les rues de Saint-Etienne

24 novembre 2018 à 20h42 par Clémence DUBOIS TEXEREAU

ACTIV RADIO
Près d’un millier de Gilet jaunes ont défilé pendant trois heures dans les rues de Saint-Etienne, samedi après-midi, dans une ambiance bonne enfant, sans incident. Environ 700 autres ont participé à une série de rassemblements en zone de gendarmerie, selon cette dernière, principalement dans le Roannais.

Les manifestants stéphanois, qui s’étaient rassemblés sur le rond-point du centre commercial Monthieu, ont parcouru une dizaine de kilomètres à pied, sous le bruit du vrombissement d’une demi-douzaine de motos placées en tête de cortège.

« Stop aux taxes », « Macron démission », « Stop au racket », « Etat voyou », pouvait-on lire sur les pancartes qui étaient brandies.

Défilé dans le calme


La police n’a pas eu à intervenir car les organisateurs ont eux même repoussé quelques très rares provocateurs alcoolisés, en précisant que les Gilets jaunes ne sont « pas là pour foutre le bordel ! ». Le point d’orgue de la manifestation a pris la forme d’une immobilisation du cortège plusieurs dizaines de minutes devant la préfecture de la Loire, bloquant la circulation des tramways sur la Grand’ Rue de Saint-Etienne.

Une quinzaine de stations bloquées dans la Loire


Un des coordinateurs du mouvement a déclaré qu’une quinzaine de stations-service de la Loire étaient fermées, dont certaines depuis plusieurs jours, à leur initiative. Il a appelé la population à « apporter des boissons, de la nourriture et du bois pour se chauffer », à ceux qui se relaient pour occuper, jour et nuit, sur l’agglomération stéphanoise, quatre points fixes situés en bordure de nœuds routiers stratégiques.