Une designeuse stéphanoise décore les bureaux présidentiels du Conseil de l'Union Européenne

9 mars 2022 à 9h00 par Nicolas Georgeault

ACTIV RADIO
 Cinq paravents désigné par la créatrice stéphanoise Jeanne Goutelle habillent depuis début janvier les bureaux présidentiels du Conseil de l’Union européenne. Une œuvre conçue à l'occasion du début du mandat de la France pour six mois. 

Des techniques de travail…


Dans son atelier, à Saint-Etienne, les couleurs chaudes des bobines sautent aux yeux. Il s’agit exclusivement de matériaux recyclés, du « upcycling ». Jeanne Goutelle se fournit directement chez son partenaire Satab, situé à Saint-Just-Malmont. L’entreprise fabrique des rubans, des galons ou encore des sangles et fournit à la créatrice ses « rebuts industriels ».


La designeuse récupère « de grandes quantités » : 100, 1000 voire 5000 mètres de fils d'un coup explique-t-elle. Un travail qui implique des choix puisque « tout ce qui est disponible sur le moment, je le prends ou je ne le prends pas mais la semaine d’après ça n’existe plus ! »


Jeanne Goutelle nous parle de son travail :




Le défi est ensuite de travailler avec les couleurs auxquelles elle a accès : « ce qui m’inspire ce sont les collectes que je fais. Avec ces collectes, c’est la couleur qui vient à moi » détaille-t-elle. Ses fabrications sont majoritairement des tissages, des tressages ou encore des nouages, même si elle ne se limite pas à ces techniques.


Ses créations varient aussi en fonction de leur but : « quand je travaille pour un projet personnel, j’essaye de créer toutes les conditions pour être dans un état d’esprit particulier pour engager la création et quand il s’agit d’un client, il faut répondre à un cahier des charges précis » détaille la créatrice qui précise que « le client [doit être] ouvert à l’utilisation d’une matière qui a une fin. »



… Qui lui ont permis d’être sélectionnés pour décorer le Conseil de l’Union européenne


Les cinq larges paravents sont tenus par 18 des grands panneaux métalliques bleu marine, « presque noire » qui entoure le travail de tissage. Le bleu, le blanc et le rouge s’entremêlent et créer « des jeux de couleurs ».










Voir cette publication sur Instagram


Une publication partagée par Jeanne Goutelle (@jeannegoutelleatelier)



Les contraintes de l’espace ont été déterminantes pour dessiner les paravents puis le choix des couleurs, le blanc, blanc, rouge du drapeau ne lui ont « pas été imposées » mais elle trouvait que « c’était un chouette challenge de travailler autour de ces couleurs emblématiques de la France sans que ce soit trop institutionnel. »


Notre reportage dans l'atelier de Jeanne Goutelle :


Les paravents décorent les bureaux présidentiels du Conseil de l’Union Européenne depuis début janvier, date à laquelle la France a pris la succession de la Slovénie à la présidence de l'institution.


Avant la création, il a pourtant été nécessaire de passer par une longue phase administrative :  « Le contact premier c’est la scénographe qui a coordonnées tout le projet. J’ai répondu à un appel d’offre public. […] Dans un premier c’est une candidature administrative, puis une ébauche le projet global puisqu’il y avait cette envie de travailler autour de l’entrecroisement, autour du textile, de la métaphore du textile et de ce que peut être l’Europe » raconte la créatrice.