Valdi-Feurs Métal : un procès et un rassemblement 5 ans après la mort de Jacques et Damien

22 septembre 2016 à 12h20 par Clémence DUBOIS TEXEREAU

ACTIV RADIO
C'est un accident de travail qui avait fait beaucoup de bruit à l'époque... Le 25 juin 2011, deux salariés de Feursmétal (aujourd'hui Castmétal) perdaient la vie dans une explosion de la société Valdi. Après 5 ans de procédure, le tribunal correctionnel de Saint-Etienne jugera lundi 26 septembre les entreprises en question. Le collectif de soutien appelle au rassemblement pour les victimes, Jacques Tissot et Damien Jamot mais aussi pour marquer les esprits. Selon Jean-Luc porte parole et proche de l'une des victimes, les accidents de la fonderie sont trop nombreux. "Il y a eu 10 accidents en 15 ans". Plusieurs centaines de personnes sont attendues devant le tribunal de Saint-Etienne lundi pendant la durée du procès (13h30), une mobilisation autorisée par la préfecture. Le collectif compte 600 personnes.

"Nous demandons une vraie condamnation et aux entreprises d'assumer l'accident"


"Ils risquent une peine d'argent. Jacques et Damien, eux, sont morts"


[soundcloud url="https://api.soundcloud.com/tracks/283939865" params="color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false" width="100%" height="166" iframe="true" /]


Rappel des faits


Ce 25 juin 2011, Jacques et Damien sont tués après l'explosion d'un four électrique sur le site de Valdi à Feurs. Valdi et Feursmétal sont renvoyés devant la justice (correctionnelle) pour homicides et blessures involontaires. En mars 2016, Feursmétal est reconnue coupable de faute inexcusable mais fait appel. Les parties civiles osnt les familles Tissot et Jamot, de même que le syndicat CGT.