ProA : l'heure de la reprise pour la Chorale !

4 octobre 2013 à 0h05 par La rédaction

La Chorale de Roanne retrouve les parquets de ProA ce samedi soir à 20 heures. Les basketteurs roannais se déplacent à Gravelines face à l'un des gros bras du championnat.

La Chorale de Roanne entame sa douzième saison d'affilée dans l'élite du basket français par un gros test. Le BCM Gravelines-Dunkerque s'est en effet classé premier des deux dernières saisons régulières et fait figure de favori. De leur côté, les Roannais sortent d'un exercice frustrant achevé par une élimination en quart de finale des playoffs après avoir manqué la 2e place de saison régulière lors du dernier match chez la lanterne rouge. Ils ont connu une présaison contrastée, soldée par 4 victoires pour 6 défaites et émaillée par plusieurs blessures ces dernières semaines. L'entraîneur Luka Pavicevic pourra néanmoins compter sur l'ensemble de son groupe, et les Roannais espèrent bien créer la première surprise de la saison comme l'explique Yohann Sangaré à notre micro. Le match BCM Gravelines - Chorale de Roanne sera à vivre en direct et en intégralité samedi à partir de 20h sur la fréquence roannaise d'Activ (101.6 FM) et sur activradio.com.



Une équipe partiellement renouvelée

On se souvient que la Chorale avait renouvelé entièrement son effectif l'an dernier, mais le coach monténégrin Luka Pavicevic s'est contenté de retouches cet été. Il a conservé une solide base de joueurs français (Sangaré, Amagou, Gradit, Samnick) et a attiré le jeune prometteur Damien Inglis (18 ans) en provenance de l'INSEP. Autour de Ryan Reid, seul américain conservé, trois nouveaux joueurs US sont venus compléter le groupe en attendant peut-être une dernière recrue pour disposer de dix joueurs pros. Charles Thomas sera l'homme à suivre, alors que les deux rookies Mark Lyons et Jamelle Hagins devront d'abord s'acclimater au jeu européen pour apporter en sortie de banc.



Objectif playoffs

Cette nouvelle saison de ProA s'annonce encore indécise avec une hiérarchie incertaine illustrée par le titre de champion de France de Nanterre en juin dernier, avec la 8e place en saison régulière et le 15e budget de la Ligue. La Chorale apparaît en retrait des poids lourds annoncés (Strasbourg, Gravelines, ASVEL, Chalon, Paris-Levallois, Le Mans) et vise une nouvelle qualification en playoffs.



Par Fabien Zaghini