Roanne : le PV de stationnement restera à 17 Euros... à condition de payer sous trois jours

16 novembre 2017 à 3h31 par Clémence DUBOIS TEXEREAU

La ville de Roanne a entériné sa politique en matière de PV de stationnement. Jusqu'à maintenant, c'est l'Etat et le Trésor public qui étaient chargés de gérer, mais à partir du 1er janvier, la compétence reviendra aux municipalités dans le cadre de la loi de Modernisation de l'Action Publique Territoriale et d'Affirmation des Métropoles. Aujourd'hui, l'amende est de 17 Euros pour tout le monde. A Roanne, le tarif reste le même mais à une condition.

Un FPS, Forfait Post-Stationnement


17 Euros à condition de payer sous trois jours. Quand d'autres villes, comme Lyon, par exemple, ont choisi de mettre la punition directement à 60 Euros. Passé ce délai de trois jours, ce sera 35 Euros de contravention. A l'avenir, on ne parlera plus de PV mais de forfait post-stationnement. Explications.

L'heure de stationnement à Roanne ne changera pas. Ce sera 1 Euro 10. Tarif uniforme à toute la ville, désormais. Admettons que vous dépassiez d'un quart d'heure la durée de stationnement autorisée, la somme de 1 Euro 10 sera alors déduite des 17 Euros et le montant du FPS sera alors de 15,90 Euros. Même chose si vous payez après les trois jours. L'amende sera ramenée à 33,90 Euros. En revanche, si vous ne mettez rien mis dans l'horodateur, vous paierez l'intégralité.
Et si malgré les relances, rien n'y fait, vous ne payez toujours pas. Ce n'est plus le Trésor Public qui vous poursuivra, mais l'ANTAI, l'Agence nationale de traitement automatisé des infractions. A ce moment-là, la pénalité passera à 85 Euros. Et 50 Euros seront alors reversés à l'Etat.

Des horodateurs adaptés


La nouveauté pour les automobilistes roannais, c'est qu'il sera possible - comme c'est déjà la cas à Saint-Etienne - de payer à distance son stationnement sur une application. Et même d'ajuster la durée si, par exemple, vous êtes en rendez-vous et qu'il s'éternise. Le parc d'horodateurs va subir des modifications pour permettre aux usagers de payer en espèces ou par carte. Et cela a un coût : 380.000 Euros comme le précise le maire, Yves Nicolin