Rouler à 80km/h au lieu de 90 pour sauver des vie ? La Prévention Routière de la Loire plutôt sceptique

12 mai 2015 à 8h26 par Clémence DUBOIS TEXEREAU

ACTIV RADIO
Limiter la vitesse à 80 km/h au lieu de 90 afin de sauver davantage de vies. C’est le pari qu’a décidé de relever le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, dans le cadre d’une expérimentation qui va durer deux ans.

Quatre départements, dont la Drôme, ont été désignés « pilotes ».  81 km de routes nationales vont voir leur vitesse abaissée. Un test qui fait débat. Dans la Loire, le président de la Prévention Routière, Jean Zadcka, s’interroge…

[soundcloud url="https://api.soundcloud.com/tracks/205066724" params="color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false" width="100%" height="166" iframe="true" /]

Jean Zadcka, en revanche, se félicite de la disparition annoncée, à compter du 30 juin, des kits mains libres avec oreillette dans les habitacles.
Quant à l’abaissement, à titre expérimental toujours, du taux d’alcoolémie à 0,2 g par litre de sang pour les jeunes conducteurs, là encore, le président ligérien de la Sécurité Routière a un avis plus tranché. Ecoutez…

[soundcloud url="https://api.soundcloud.com/tracks/205068744" params="color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false" width="100%" height="166" iframe="true" /]

Des propos recueillis par Cyril Michaud.

Photo DR