Saint-Etienne métropole se veut plus verte

10 janvier 2011 à 19h05 par La rédaction

Le conseil communautaire du lundi 10 janvier enterinera la volonté de l'agglomeration de mener un politique environementale de pointe.

Maurice Vincent, le président de Saint-Etienne Métropole a présenté en ce début d'après midi le conseil communautaire qui aura lieu ce soir. Deux sujets majeurs seront votés lors de la séance de ce soir (lundi soir), tout d'abord un plan nommé « Climat énergie territorial » qui vise à réduire l'impact de la métropole stéphanoise sur l'environnement. Ce plan s'articulera autour de 5 domaines à faire progresser: la gestion des déchets et l'agriculture dans une moindre mesure, mais surtout l'industrie, les transports et l'impact des résidences des contribuables de Saint-Etienne Métropole. Cette démarche visera d'ici 2020 à ce qui est présenté comme « les trois 20% »: une réduction de 20% des émissions de gaz à effets de serre, une amélioration de 20% de l'efficacité énergétique et une augmentation de 20% sur la part des énergies renouvelables.
L'autre sujet de ce conseil communautaire visera l'aéroport de Saint-Etienne Andrézieux. La création d'un syndicat mixte sera entérinée pour gérer cette aéroport ; l'investissement se fera selon les proportions suivante : 40% pour le conseil générale de la Loire, 23% pour SE Métropole, 22% pour la CCI Sant Etienne Montbrison, 9% a la communauté de commune de du pays de Saint Galmier et 6% pour la communauté d'agglomération Loire Forez.