Une nouvelle pelouse à Geoffroy-Guichard cet été

4 juillet 2019 à 17h00 par Clémence DUBOIS TEXEREAU

ACTIV RADIO
La pelouse du chaudron se fait une petite beauté avant la réception de Brest le 17 août. L'investissement est de 300 000 euros pour la Métropole.

Problème d'enracinement


Les derniers gros travaux dataient de l'intersaison 2014, en vu de l'Euro de football, près de 1.5  millions d'euros avaient été injectés. Après quelques années, Saint-Etienne Métropole s'est aperçu d'un problème d’enracinement de la pelouse. Roland Goujon vice-président de la collectivité en charge des équipements sportifs nous explique : "On a fait faire un diagnostic...  la couche de substrat ne faisait plus que 8 cm au lieu des 15 prévus. Il a donc fallu scalper la pelouse pour rajouter 500 tonnes de garnissage et 100 kg de pâturin des près". L'heure est à la repousse, il y a déjà eu trois tontes. Le système d'arrosage, jugé un peu trop violent, est également amélioré. Coût total : 300 000 euros.

6 millions d'euros d'investissement à l'Etrat


Gros chantier également au centre d'entraînement de l'Etrat dont l'ASSE est propriétaire depuis 2012. Près de 6 millions d'euros sont investis pour les infrastructures du centre de formation. Vestiaires, salle de musculation, création d'un véritable pôle médicale, d'une salle de vidéo... "la volonté du club est de s'appuyer sur le centre de formation... tout est donc cassé et repensé pour disposer d'un outil de travail adapté", nous confie Philippe Lyonnet directeur de la communication. Cet été, 10 à 15 entreprises travaillent sur le site. La partie réfectoire-cuisine est également en travaux. Les jeunes du centre attendront 2020 pour profiter de nouvelles chambres.

Côté pro, la plaine de jeux est en travaux depuis plusieurs semaines : une pelouse hybride et chauffée est installée et sera opérationnelle d'ici fin septembre. Le but : éviter le gel qui privait les Verts d'entraînement en période d'hiver. L'ASSE, qui compte trois jardiniers à temps plein, a sollicité une société conseil qui travaille notamment pour le PSG et Clairefontaine. Les mêmes aménagements sont prévus l'année prochaine pour la pelouse du stade Aimé Jacquet.