ASSE : Stéphane Ruffier égratigne les actionnaires... Et Claude Puel !

7 décembre 2023 à 17h00 par Anthony Perrel

ACTIV RADIO

L'ex-portier des Verts, peu bavard, s'est exprimé dans So Foot, ce jeudi.

Banniere forum cancer saint-etienne

Avant de retrouver l'ASSE sur le terrain judiciaire en janvier prochain, dans le litige qui l'oppose au club, Stéphane Ruffier a pris la parole dans So Foot. Licencié il y a maintenant près de 3 ans, l'ancien gardien en a profité pour régler quelques comptes.

Dans son viseur, principalement, Claude Puel. Arrivé pour redresser l'ASSE à l'automne 2019, l'ancien coach de Nice et Lille a souhaité se séparer du portier basque. "Dès qu'il est arrivé, cet individu a voulu dégraisser et a choisi de taper dans le gros. En dégageant Ruffier, il s'est offert de la crédibilité pour la suite (...) C'est passé par un harcèlement quotidien, des humiliations publiques dans la presse. Il m'a reproché mon salaire. Ce n'est pas un problème de vouloir dégraisser les gros salaires d'un effectif, mais il y a une façon de le faire. Vouloir le faire quand tu touches 225 000 euros net par mois, c'est un petit peu contradictoire", tacle Séphane Ruffier.

L'ex portier garde aussi de la rancoeur envers les deux présidents. "Pendant dix ans, Roland Romeyer m'a appelé "fils" tous les matins et me faisait la bise. Tous les matins. Et bah, j'espère qu'il ne se comporte pas comme ça avec son propre fils. Il ne m'a jamais soutenu. Bernard Caïazzo, lui, il faut savoir qu'il a un jour envoyé un message à des journalistes en écrivant : "Quand est-ce que vous allez le détruire, lui ?".

Ambiance. Rappelons que Stéphane Ruffier réclame plus de 7 millions d'euros à l'ASSE, suite à son licenciement.


Titres diffusés