ASSE-Valenciennes : les verts doivent réagir

25 août 2022 à 17h59 par Nicolas Georgeault

Entrainement des verts
Entrainement des verts
Crédit: Activ Radio

L’AS Saint-Etienne jouent ce samedi soir à 19h. Toujours dernier avec -1 point, il se déplace à Valenciennes pour la cinquième journée de Ligue 2.

Une défaite « irrationnelle »

6-0 à Geoffroy-Guichard, c’est la pire défaite jamais enregistré par l’AS Saint-Etienne à domicile durant toute son histoire. Un naufrage « irrationnel » pour Laurent Batlles, l’entraineur des verts qui a enjoint son équipe à « passer à autre chose ». Il a tout de même eu « des discussions avec certains, parce qu’il y a des choses que l’on peut faire et d’autres que l’on ne peut pas faire » a-t-il expliqué d’un ton posé.

Pour Laurent Batlles, la défaite est "irrationnelle" : 

Quelques tensions avec les supporters

L’ASSE n’a toujours gagné aucun match (deux défaites et deux nuls) ce qui continue de tendre un peu les relations avec les supporters. Ce jeudi matin, ils sont quelques dizaines à s’être rendu à l’entrainement ouvert au public.

Lors du travail devant le but, les joueurs ont été interpellés par un supporter les invitant « à se bouger ». L’entraineur Laurent Batlles et Jean-François Bédenik sont immédiatement monté au créneau pour défendre les joueurs. « De temps en temps c’est bien, ça permet d’évacuer certaines choses » a commenté le technicien en conférence de presse.

L’ambiance est pourtant restée plutôt familiale. Toutes les personnes présentes confiaient vouloir « les supporter dans ces moments difficiles » même si certains avaient plus ou moins d’aigreur : « je pensais qu’il y aurait des supporters et qu’on aurait pu gueuler, leur dire que ça ne se faisait pas ce qu’ils font (les mauvais résultats) » nous a par exemple avoué un jeune supporter.

 

Les verts continuent de recruter

Matthieu Dreyer a été officiellement présenté. Le désormais ex-Lorientais vient pour être gardien numéro 2 derrière Etienne Green. A 33 ans, il s’est engagé jusqu’en 2025 et devient la onzième recrue de ce mercato estival très riche. Il n’est pourtant pas fini, quatre recrues sont encore espérées et « un attaquant est la priorité » a rappellé Loïc Perrin, le coordinateur sportif du club. Pour le moment, les verts n’ont dans leur effectif que Jean-Philippe Krasso comme attaquant de pointe.

Matthieu Dreyer explique ses motivations : 

Matthieu Dreyer sur son rôle de gardien numéro 2 : 

En parallèle de cette arrivée, le milieu de terrain Madhi Camara a signé à Brest. Il s’agirait d’un prêt avec option d’achat obligatoire à 3,25 millions d’euros en cas de maintien du club breton dans l’élite selon L’Equipe

Loïc Perrin fait le point sur le mercato :