Le Parti Socialiste fait sa rentrée dans la Loire

12 septembre 2022 à 8h40 par Nicolas Georgeault

Le Parti Socialiste lors de leur conférence de presse de rentrée
Le Parti Socialiste lors de leur conférence de presse de rentrée
Crédit: Activ Radio

C’était la rentrée du Parti Socialiste vendredi dernier avec la présence d’Olivier Faure, le Premier secrétaire du parti. Les enjeux nationaux ont été évoqués, en particulier l’idée de taxer les superprofits. Les différents membres sont également largement revenus sur l’affaire du chantage à la vidéo intime.

Le Parti Socialiste pense à la création d’une loi sur le viol de l’intimité suite à l’affaire de la vidéo intime

« Lorsque les dégoutés partent, ils ne restent que les dégoutants » a dénoncé Olivier Faure en citant Pierre Mauroy. Le secrétaire général du Parti Socialiste a évoqué pendant plusieurs minutes l’affaire de la vidéo intime « qui salie la ville de Saint-Etienne » apportant son « soutien à Gilles Artigues ».

Il a évoqué une réflexion autour d’une loi sur le viol de l’intimité : « Là où on est dans le domaine du délictuel actuellement, il faut passer à la criminalisation. J’insiste sur le mot de viol. Détenir des images compromettantes qui violent ce que l’on est au plus profond de soi-même, il faut considérer que c’est une question très grave. » En devenant un crime, le degré d’infraction augmenterait d’un cran par rapport au délit (il y a trois types d’infractions : la contravention, le délit et le crime.)

 

Les socialistes demandent la mise à pied de Samy Kéfi-Jérôme

La mairie fonctionne pour le moment au ralenti : « on ne peut pas parler de sérénité, ni d’un fonctionnement normal » a déploré Isabelle Dumestre, la présidente du groupe d'opposition Saint-Etienne Demain à la mairie. Une absence en particulier, celle de Samy Kéfi-Jérôme mis en cause dans l’affaire et actuellement adjoint à la jeunesse et à l’éducation, est remarquée : « je sais qu’il est totalement absent de ses missions, de ses fonctions » a expliqué Isabelle Dumestre.

Johann Cesa a clairement demandé à ce que Samy Kéfi-Jérôme soit mis à pied : « le minimum syndical c’est de lui retirer sa délégation ». « Je pense que ça fait partie de ce qui peut être fait et sans dire qu’il est coupable ou innocent » a abondé Isabelle Dumestre, interrogé sur le sujet par Activ.

« Gaël Perdriau fait une véritable politique de l’autruche ou il tape sur ses amis Les Républicains. Qui aujourd’hui pouvait raisonnablement croire qu’il voulait véritablement être président des Républicains ? Personne n’y croit ! Il agite un nouvel écran de fumée, pour rajouter une affaire dans l’affaire. » Johann Cesa.

Le Parti Socialiste demande la mise à pied de Samy Kéfi-Jérôme

Le groupe d’opposition Saint-Etienne Demain a déposé plainte contre X par l’intermédiaire de Pierrick Courbon le jeudi 1er septembre pour détournement de fonds publics et escroquerie. 50 000 euros aurait été versé aux maitres chanteurs (Gilles Rossary-Lenglet et Samy-Kéfi-Jérôme) par le biais de subventions municipales. En parallèle, l’opposition municipale continue de réclamer à la ville de déposer plainte pour détournements de fonds. Le prochain conseil municipal aura lieu le 26 septembre.

L'opposition réclame des investigations sur les subventions municipales potentiellement détournées : 

Pierrick Courbon réhabilité ?

L’élu de gauche à la mairie de Saint-Etienne est suspendu par le Parti Socialiste depuis sa dissidence aux législatives. Laëtitia Copain avait été désigné par la Nupes dans la première circonscription de la Loire mais Pierrick Courbon avait tout de même décidé de se présenter entrainant son exclusion du PS. Olivier Faure a précisé lors de cette conférence de presse que son cas serait examiné dans les semaines à venir par une commission souveraine.

Le Parti Socialiste souhaitait à l’origine confier la candidature de la circonscription à Courbon - absent de la conférence de presse des socialistes - finalement écarté par l’alliance de la Nupes a détaillé Olivier Faure. Il devrait toutefois y avoir une différence de jugement entre les candidats ayant refusé toute alliance par rapport à ceux qui s’y sont montré plus ouvert, comme Pierrick Courbon.

Le mouvement des jeunes socialistes ligérien renait de ses cendres

Après plus de trois ans d’absence, le mouvement des jeunes socialistes connait un nouvel essor. Ils sont pour le moment une dizaine à y prendre part alors qu’ils étaient seulement trois en mai. D’autres recrues sont à attendre d’après Eliott Roig, l’animateur départemental des Jeunes socialistes.


Titres diffusés